Publié le Laisser un commentaire

Riz au lait d’amandes

riz au lait d'amandes

Et encore un riz au lait différent ! Je crois que je vais devoir faire une catégorie pour lui tout seul. Cette fois c’est un riz au lait d’amandes. Je me suis dit que j’allais tenter quelque chose en mode “vegan”. Mais quel échec ! Je suis bien trop accro au goût du beurre et du jaune d’oeuf que je rajoute à la fin. Mais si vous avez un régime particulier de type vegan, sans protéines de lait de vache ou autre, il vous suffit d’enlever le beurre et le jaune d’oeuf.


6 personnes – ∗ – 1h

♦ Riz au lait d’amandes

◊ 1.5L d’eau
◊ 250g de riz rond spécial dessert
◊ 1L de lait d’amandes non sucré
◊ 60 g de sucre
1 jaune d’oeuf
◊ 25g de beurre


Vous aurez besoin de :

◊ Une casserole
◊ Une passoire


  1. Faites bouillir l’eau.
  2. Une fois l’eau à ébullition, mettez-y le riz pendant 3 minutes.
  3. Égouttez le riz.
  4. Faites bouillir le lait et le sucre.
  5. Une fois le lait à ébullition puis versez-y le riz.
  6. Laissez cuire à feu doux en remuant régulièrement jusqu’à ce que le riz absorbe tout le lait.
  7. Une fois le riz cuit, versez-le dans un récipient adapté (type grand bol), ajoutez-y le jaune d’oeuf et le beurre.

 

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Crumble Poire-Noisette

crumble poire, noisette

Un crumble c’est une recette simple à faire en quelques minutes quand un ami s’invite à l’improviste ou quand ta moitié a une envie soudaine de poire-chocolat. Enfin là c’est poire-noisette mais ça fera l’affaire ahah.


4 personnes – ∗ – 45min

♦ Crumble

◊ 50g de beurre
◊ 50g de sucre
◊ 50g de poudre de noisettes
◊ 50g de farine

♦ Garniture

◊ 4 poires
◊ 2 cuillères à soupe de pâte à tartiner


Vous aurez besoin de :

◊ Un bol
◊ Un plat à gratin


  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Epluchez, videz et découpez les poires en morceaux. Disposez-les au fond du plat.
  3. Recouvrez-les de 2 grosses cuillères de pâte à tartiner (ou plus pour les gourmands).
  4. Dans un bol, mélangez tous les ingrédients du crumble du bout des doigts pour obtenir quelque chose d’homogène mais très friable.
  5. Recouvrez les poires avec la pâte à crumble.
  6. Enfournez pendant 30 minutes. Le crumble doit brunir légèrement

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Pavlova pommes caramélisées

pavlova aux pommes caramélisées de pâques

Pâques arrive à grand pas et vous aurez peut-être envie de vous faire plaisir avec des bons desserts. Pas de chocolat pour aujourd’hui mais une pavlova avec des fruits que tout le monde peut trouver facilement : des pommes. J’avais envie de l’appeler pavlova d’hiver mais vu les températures extérieures du moment, ça ne serait pas très vendeur. Ma petite astuce pour désucrer un peu tout ça c’est de pousser le caramel vraiment brun. Comme ça il sera légèrement amer et apportera un vrai goût supplémentaire et non pas que du sucre. Attention à ne pas le faire cramer tout de même.


6 personnes – ∗ – 3h

♦ Meringue française

◊ 100g de blancs d’oeufs
◊ 100g de sucre glace
◊ 100g de sucre en poudre
◊ Des colorants en poudre (facultatif)

♦ Chantilly

◊ 150g de crème liquide à 30% de matières grasses
◊ 50g de Philadelphia (ou autres fromages frais) (facultatif, permet d’assurer le maintiens de la chantilly mais n’est pas obligatoire)
◊ 15g de sucre
◊ De la vanille en poudre ou de l’extrait de vanille

♦ Pommes caramélisées

◊ 1 pomme
◊ Quelques cuillères de sucre


Vous aurez besoin de :

◊ Un batteur électrique ou un robot
◊ Un cul de poule
◊ Une poche à douilles
◊ Une poêle


[15min + 2h de cuisson]
Commencez par la meringue car elle cuit très longtemps.
  1. Mettez les oeufs et le sucre dans le cul de poule puis fouettez à basse vitesse le temps que le sucre se dissoude puis fouettez à vitesse maximum jusqu’à obtenir une meringue qui se tient parfaitement. J’y ai ajouté une pointe de colorant rose.
    ♥ J’ai essayé plusieurs fois avec uniquement du sucre en poudre et je trouve la texture vraiment plus adaptée avec moitié sucre en poudre et moitié sucre glace.
  2. Préchauffez le four à 120°C.
  3. Séparez votre meringue en autant de bols que vous voulez de couleurs.
  4. Colorez chacun des bols légèrement pour obtenir des couleurs pastels.
  5. Pour le pochage multicolore, je vous renvoie à la méthode 2 de mon article sur le pochage bi-colore. Vous pouvez le faire avec plus de 2 couleurs en alignant les boudins les uns à côté des autres.
  6. Pochez la forme que vous souhaitez en faisant bien attention à y donner une épaisseur suffisante (environ 2 centimètres). Pour cette fois-ci j’ai voulu faire un esprit nid de Pâques avec une douille cannelée.
  7. Enfournez pendant 1h à 1h30, selon la taille de vos pièces. La meringue doit être bien ferme. Exit les meringues fondantes à l’intérieur sinon elles vont se gorger d’humidité et s’écrouler sous le poids de la chantilly et des pommes.

[20min + 1h de repos]
Passez maintenant aux pommes caramélisées.
  1. Epluchez et découpez la pomme en petits dés.
  2. Recouvrez le fond d’une petite poêle d’une fine couche de sucre.
  3. Laissez caraméliser à feu doux.
  4. Une fois que le caramel a atteint la bonne couleur, versez-y les pommes. Le caramel va figer au contact des pommes froides. Pas de panique, continuez de cuire, le caramel va enrober les dés de pommes qui vont cuire légèrement tout en restant croquants.
  5. Réservez dans un bol jusqu’à refroidissement total.

[10min]
Une fois la meringue cuite et refroidie, passez à la chantilly.
  1. Mettez dans le cul-de-poule la crème, le Philadelphia et le sucre. Vous pouvez y ajouter de la vanille en poudre ou un peu d’extrait de vanille.
  2. Fouettez à petite vitesse le temps que le tout s’homogénéise.
  3. Puis fouettez à vitesse moyenne le temps que la chantilly prenne, augmentez la vitesse une fois que la texture s’est épaissie afin d’éviter les projections dans toute la cuisine.
  4. Arrêtez-vous dès que vous avez une chantilly qui se tient bien, ne fouettez pas plus sinon elle risque de grainer et il n’y a aucun moyen de la récupérer.

[15min]
Une fois que tous les éléments sont bien froids, place au montage.
  1. Prenez une meringue, pochez-y de la chantilly.
  2. Disposez-y des pommes caramélisées.
  3. Puis recouvrez de chantilly. Vous pouvez décorer avec des restes de pomme, des petites meringues, des billes en sucre. Bref, laissez libre court à votre immagination.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Riz au lait au chocolat

riz au lait au chocolat

Ce riz au lait au chocolat est d’une gourmandise incomparable. Et si on le servait avec du caramel au beurre salé coulant ? Oh là là j’immagine très bien et je regrette de ne pas avoir eu l’idée avant !

La seule raison pour laquelle je ne fais pas souvent de riz au lait c’est parce que la cuisson est assez longue. Mais en fait c’est vraiment facile et on a juste à laisser cuire sur le feu en mélangeant régulièrement. Rien de bien méchant !


6 personnes – ∗ – 1h

♦ Riz au lait au chocolat

◊ 1.5L d’eau
◊ 250g de riz rond spécial dessert
◊ 1L de lait entier
◊ Du cacao en poudre (la quantité dépendra de vos goûts)
50 g de sucre
1 jaune d’oeuf
◊ 25g de beurre


Vous aurez besoin de :

◊ Une casserole
◊ Une passoire


  1. Faites bouillir l’eau.
  2. Une fois l’eau à ébullition, mettez-y le riz pendant 3 minutes.
  3. Égouttez le riz.
  4. Faites bouillir le lait, le sucre et le cacao.
  5. Une fois le lait à ébullition puis versez-y le riz.
  6. Laissez cuire à feu doux en remuant régulièrement jusqu’à ce que le riz absorbe tout le lait.
  7. Une fois le riz cuit, versez-le dans un récipient adapté (type grand bol), ajoutez-y le jaune d’oeuf et le beurre.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Bûche revisitée vanille, chocolat et caramel coulant

bûche chocolat, vanille et caramel

Voici ma première bûche de l’année 2019. Un peu en retard par rapport à l’année dernière mais cette année je me suis lancée le défis de ne faire que des recettes de Noël “originales”. Pour la première j’ai fait des parfums réconfortants, à déguster devant un feu de cheminé après un bon repas en famille. 

La bûche brownie chocolat, vanille et caramel coulant est à tomber ! Avec un peu d’imagination on peut la faire sous toutes les formes ! Et en faisant un peu plus de chocolats fourrés au caramel on peut même en distribuer à toute la famille !


6 personnes – ∗∗ – 2h

♦ Brownie chocolat aux noix

◊ 70g de beurre
◊ 40g de chocolat noir
◊ 70g de sucre (vergeoise brune/blonde de préférence ou cassonade)
◊ 1 oeuf
◊ 32g de farine
◊ 4g de cacao en poudre non sucré
◊ 2 poignées de cerneaux de noix concassés

♦ Chocolats cœur coulant au caramel

◊ 200g de chocolat
◊ 150g de sucre
◊ 150g de crème liquide
◊ 50g de beurre demi-sel

♦ Chantilly vanille

◊ De la vanille en poudre
◊ 50g de Philadelphia
◊ 100g de crème liquide à 30% de matières grasses minimum
◊ 15g de sucre glace


Vous aurez besoin de :

◊ 2 bols
◊ Un pinceau à pâtisserie
◊ Un moule à cake-pop (pour faire des petites demi-sphères)
◊ 2 casseroles
◊ Un moule à cake
◊ Un batteur électrique
◊ Un fouet
◊ Un cul-de-poule


[30min+1h de repos]
Commencez par préparer les chocolats au cœur coulant au caramel
  1. Faites fondre le chocolat jusqu’à sa température d’utilisation 30°C. Vous pouvez le faire au bain-marie ou au micro-ondes en procédant petit à petit.
  2. Avec un pinceau, chemisez vos moules demi-sphère et réservez-les au congélateur jusqu’à ce que le chocolat durcisse.
  3. Chemisez à nouveau les moules pour obtenir une coque suffisamment épaisse qui ne se cassera pas au démoulage. 
  4. Réservez de nouveau au congélateur.
  5. Pour le caramel, faites fondre le beurre et le sucre dans une casserole jusqu’à obtenir un caramel bien brun.
  6. En même temps que le caramel cuit, faites bouillir la crème liquide.
  7. Une fois le caramel à la bonne couleur, versez-y la crème chaude petit à petit.
    Attention à ne pas vous brûler, le mélange va beaucoup monter avant de retomber.
  8. Si le sucre cristallise et forme des blocs de caramel dans la crème, laissez-le fondre à nouveau jusqu’à obtenir un caramel bien lisse.
  9. Laissez le caramel refroidir à température ambiante.
  10. Une fois le caramel à température ambiante, garnissez vos demi-sphères puis refermez avec du chocolat fondu.
  11. Réservez au congélateur de nouveau.

[10min+30min de cuisson]
Continuez avec le brownie, c’est la recette de Christophe Michalak que j’ai déjà faite plusieurs fois et que j’aime énormément !
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Faites fondre le beurre et le chocolat au micro-onde en procédant 30 secondes par 30 secondes et en mélangeant à chaque fois pour éviter que le chocolat ne cuise.
  3. Dans un autre bol, fouettez vivement les œufs et le sucre pour faire mousser le mélange.
  4. Ajoutez le chocolat fondu aux œufs.
  5. Finissez par la farine, le cacao et enfin les noix concassées en mélangeant vivement pour obtenir un appareil bien lisse.
  6. Beurrez et chemisez votre moule à cake avant d’y déposer la pâte.
  7. Enfournez pendant 30 minutes. Vérifiez la cuisson à l’aide d’une lame de couteau, si elle ressort sèche lorsque vous la plantez au cœur du gâteau c’est que celui-ci est cuit.
  8. Démoulez le brownie encore tiède en faisant attention à ne pas le casser.
  9. Laissez-le refroidir sur une grille.

[30min]
Une fois le brownie à température ambiante et les chocolats fourrés bien pris, passez au dressage.
  1. Dans un cul-de-poule, versez la crème liquide, le Philadelphia, le sucre et la vanille en poudre.
  2. Fouettez jusqu’à obtenir une chantilly qui se tient bien.
  3. Mettez la chantilly obtenue dans une poche à douille munie d’une douille unie (ou autre selon vos envies).
  4. Sur le brownie, étalez une fine couche de caramel restant pour fixer les demi-sphères en chocolat.
  5. Disposez les demi-sphères en quinconce.
  6. Complétez la bûche avec des boules de chantilly joliment pochées.
  7. Avec le chocolat fondu restant des demi-sphères, j’ai écrit Noël dans une belle écriture au cornet et je l’ai fait prendre au frais pour la disposer debout sur ma bûche. Effet Wouahou garanti ! Je vous explique la technique du cornet dans l’article “Faire ses décors de bûche de Noël soi-même” (à venir très rapidement).

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Riz au lait au citron

riz au lait au citron

Mes indispensables à toujours avoir dans ses placards : du riz à dessert, du lait et du Pulco. Comme ça je ne suis jamais prise par surprise, tout le monde peut venir à l’improviste, j’ai de quoi faire un dessert. Et super facile en plus ! J’avoue je le fais aussi quand j’ai juste envie d’un bon plat sucré réconfortant devant la télé ou en travaillant.

L’idée d’utiliser du Pulco pour faire du lemon curd me vient d’un pâtissier rouennais qui était venu m’aider dans ma préparation au CAP et que je remercie grandement ! C’est une idée vraiment géniale, ça apporte une acidité supplémentaire par rapport au citron normal et c’est bien plus pratique à conserver.


4 personnes – ∗∗ – 1h30

♦ Riz au lait

250g de riz rond
1L de lait
50g sucre
De la fève de tonka (ou de la vanille, ou ce que vous voulez)
20g beurre

♦ Lemon curd (ou crème citron)

100g de Pulco
30g de vergeoise brune (ou de cassonade)
10g de maïzena
1 oeuf
25g de beurre


Vous aurez besoin de :

◊ Une grande casserole
◊ Une petite casserole
◊ Une spatule
◊ Un fouet
◊ Une passoire très fine, un tamis
◊ Des ramequins


[10min+30min de cuisson]

Commencez par le riz au lait qui est un peu long à cuire.

  1. Faites éclater le riz dans une grande casserole d’eau en la portant à ébullition pendant 3 minutes.
  2. Égouttez et rincez le riz à l’eau froide.
  3. Faites bouillir le lait et le sucre.
  4. Puis, une fois le lait à ébullition, ajoutez-y le riz.
  5. Laissez cuire le tout pendant une trentaine de minutes à couvert et à feu doux, en remuant très régulièrement.
    ♥ J’aime quand le riz absorbe la totalité du lait, je le trouve plus onctueux, plus moelleux. Mais faites-le cuire jusqu’à la consistance idéale pour vous.
  6. Une fois le riz cuit, ajoutez-le beurre.

[20min+1h de repos]

Et maintenant le lemon curd qui fait toute la différence.

  1. Faites bouillir le Pulco.
  2. Pendant ce temps, mélangez le sucre et la maïzena puis ajoutez l’oeuf.
  3. Versez une partie du Pulco bouillant sur le mélange pour le diluer.
  4. Remettez le tout dans la casserole sur feu doux et faites bouillir sans cesser de remuer.
  5. Une fois le mélange épaissi et à ébullition, laissez-le refroidir à température ambiante dans un autre récipient.
  6. Ajoutez le beurre avec un mixeur plongeant.
  7. Disposez un peu de crème citron au fond du récipient
  8. Puis le riz au lait par dessus.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Pavlova aux fraises

pavlova fraise et creamcheese

Demain c’est enfin l’été et pour l’occasion je partage avec vous mon dessert d’été : la pavlova aux fruits rouges. J’adore ces associations de textures qui se marient parfaitement avec les fruits rouges. Et pourtant j’ai longtemps galéré, j’ai fait de nombreux essais pour trouver la recette et les bonnes techniques qui mènent à un dessert parfait capable de tenir 24h au frais.

La pavlova c’est un dessert qui paraît simple mais qui est, en réalité, une succession de petites astuces à connaître et appliquer parfaitement pour la réussir. Pas de panique, avec cet article, finies les pavlova qui s’écroulent avant même qu’on ait le temps d’y plonger une cuillère.

Un dernier petit secret que je vous livre ici, je mets du Philadelphia dans la chantilly pour la rendre plus onctueuse et y donner un petit goût de cheesecake qu’on adore chez moi.


6 personnes – ∗ – 3h

♦ Meringue française

◊ 100g de blancs d’oeufs
◊ 100g de sucre glace
◊ 100g de sucre en poudre

♦ Chantilly

◊ 140g de crème liquide à 30% de matières grasses
◊ 60g de Philadelphia (ou autres fromages frais)
◊ 20g de sucre
◊ De la vanille en poudre ou de l’extrait de vanille

♦ Une barquette de fraises


Vous aurez besoin de :

◊ Un batteur électrique ou un robot
◊ Un cul de poule
◊ Une poche à douilles


[15min + 2h de cuisson]
Commencez par la meringue car elle cuit très longtemps.
  1. Mettez les oeufs et le sucre dans le cul de poule puis fouettez à basse vitesse le temps que le sucre se dissoude puis fouettez à vitesse maximum jusqu’à obtenir une meringue qui se tient parfaitement. J’y ai ajouté une pointe de colorant rose.
    ♥ J’ai essayé plusieurs fois avec uniquement du sucre en poudre et je trouve la texture vraiment plus adaptée avec moitié sucre en poudre et moitié sucre glace.
  2. Préchauffez le four à 120°C.
  3. Pochez la forme que vous souhaitez en faisant bien attention à y donner une épaisseur suffisante (environ 2 centimètres).
  4. Enfournez pendant 1h30 à 2h, selon la taille de vos pièces. La meringue doit être bien ferme. Exit les meringues fondantes à l’intérieur sinon elles vont se gorger d’humidité et s’écrouler sous le poids de la chantilly et des fraises.

[10min]
Une fois la meringue cuite et refroidie, passez à la chantilly.
  1. Mettez dans le cul-de-poule la crème, le Philadelphia et le sucre. Vous pouvez y ajouter de la vanille en poudre ou un peu d’extrait de vanille.
  2. Fouettez à petite vitesse le temps que le tout s’homogénéise.
  3. Puis fouettez à vitesse moyenne le temps que la chantilly prenne, augmentez la vitesse une fois que la texture s’est épaissie afin d’éviter les projections dans toute la cuisine.
  4. Arrêtez-vous dès que vous avez une chantilly qui se tient bien, ne fouettez pas plus sinon elle risque de grainer et il n’y a aucun moyen de la récupérer.

[15min]
Place au montage.
  1. Prenez une meringue, pochez-y de la chantilly.
  2. Équeutez et découpez les fraises en 4, disposez les quartiers sur la chantilly.
  3. Puis recouvrez de chantilly et disposez des fraises en guise de décoration.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Riz au lait à la vanille (et à la fève de tonka)

riz au lait

Ce riz au lait à la vanille je le fais depuis des années et je ne m’en lasse pas. Vous pouvez varier les plaisirs avec différentes épices pour multiplier les parfums. Pour aujourd’hui ça sera la fève de tonka.

Mon petit plus c’est ce jaune d’œuf et ce morceau de beurre que je rajoute à la fin. Ce n’est pas vraiment ce qu’il y a de mieux pour la ligne mais alors c’est tellement plus onctueux en bouche et ça apporte vraiment un petit goût supplémentaire. Je le mange directement à la fin de la cuisson, je l’aime encore tiède (voire chaud) et en général il ne fait pas long feu.

6 personnes - * - 1h

Riz au lait à la vanille (et fève de tonka)

  • 1.5L d’eau
  • 250g de riz rond spécial dessert
  • 1L de lait entier
  • 1 gousse de vanille
  • 1/4 fève de tonka
  • 50 g de sucre
  • 1 jaune d’oeuf
  • 25g de beurre

Vous aurez besoin de

  • Une casserole
  • Une passoire
  • Un plat
riz au lait à la vanille et fève de tonka

Riz au lait à la vanille (et fève de tonka)

[xmin+xh de repos+xmin de cuisson]

Intro

Ingrédients

  • Liste ingrédients

Déroulé

  1. Faites bouillir l’eau.
  2. Une fois l’eau à ébullition, mettez-y le riz pendant 3 minutes.
  3. Égouttez le riz.
  4. Fendez la gousse de vanille en deux pour en récupérer les graines. Mettez les graines et la gousse dans la casserole avec le lait. Rappez-y un peu de fève de tonka aussi.
  5. Faites bouillir le lait, la vanille et la fève de tonka.
  6. Une fois le lait à ébullition, retirez la gousse de vanille puis versez-y le riz et le sucre.
  7. Laissez cuire à feu doux en remuant régulièrement jusqu’à ce que le riz absorbe tout le lait.
  8. Une fois le riz cuit, versez-le dans un récipient adapté (type grand bol), ajoutez-y le jaune d’oeuf et le beurre.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Génoise fourrée à la vanille

génoise fourrée à la crème pâtissière vanille

J’avais vu cette idée de génoise fourrée sur Pinterest et ça donne tellement envie quand on voit tout ce moelleux et les grains de vanilles dans la crème qui promettent un parfum fantastique !

L’idée a même convaincu mon chéri, habituellement pas fan des gâteaux sans croquants. Il ne m’en fallait pas beaucoup plus pour me précipiter dans ma cuisine et m’y mettre. Ce dessert a l’avantage d’être transportable facilement du fait de l’utilisation de maïzena dans la crème pâtissière, elle se tient très très bien.


6 personnes – ∗∗ – 1h

♦ Génoise

  • 4 oeufs
  • 120g de sucre
  • 120g de farine

♦ Crème pâtissière à la vanille

  • 500g de lait entier
  • 125g de sucre
  • 50g de maïzena
  • 1 oeuf
  • 3 jaune d’oeuf
  • 1 gousse de vanille (j’ai utilisé une demi gousse parce que je les prends chez mon pâtissier et qu’elle est très forte)

Vous aurez besoin de :

  • Une casserole
  • Un cul-de-poule
  • Un thèrmomètre
  • Un batteur électrique
  • Une maryse
  • Un fouet
  • Un moule à manqué rond pour 6 personnes

[20min+20min de cuisson]
Commencez par la génoise pour qu’elle ait le temps de cuire.
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Préparez un bain marie avec les œufs et le sucre. C’est à dire, mettez les oeufs et le sucre dans un cul-de-poule. Préparez une casserole assez grande pour contenir le cul-de-poule sans qu’il ne touche le fond de la casserole. Mettez-y un fond d’eau, l’eau peut toucher le fond du saladier mais ne doit pas déborder. Mettez le cul-de-poule sur la casserole et faites chauffer le tout.
  3. Le mélange doit chauffer à environ 40°C (sans dépasser 45°C). Ne vous arrêtez pas de fouetter lorsque le mélange chauffe.
  4. Une fois la température atteinte, débarrassez le cul-de-poule et fouettez au batteur électrique jusqu’à complet refroidissement. Le mélange doit blanchir et tripler de volume.
  5. Ajoutez la farine et incorporez-la délicatement à la maryse pour ne pas faire retomber les œufs.
  6. Préparez un moule beurré et fariné ou tapissé de papier cuisson. J’ai utilisé du papier cuisson volontairement mal mis dans le moule pour obtenir un effet irrégulier sur l’extérieur de la génoise.
  7. Enfournez pendant 20min. Surveillez bien la cuisson elle peut varier selon les fours. La génoise est cuite lorsqu’elle est bien dorée. Vous pouvez aussi utiliser la technique de la lame de couteau (plantez un couteau pointu au cœur du gâteau et si la lame ressort sèche c’est qu’il est cuit).

[20min+20min de repos]
Pendant la cuisson de la génoise, préparez la crème pâtissière. Vous pouvez retrouver la recette de la crème pâtissière complète dans cet article.creme patissiere
  1. Fendez la gousse de vanille en deux pour en extraire les graines. Mettez le tout dans une casserole contenant le lait. Faites chauffer le tout jusqu’à ébullition.
  2. Pendant que le lait chauffe, dans un cul-de-poule, fouettez les œufs et le sucre pour faire blanchir le mélange. Ajoutez la maïzena.
  3. Juste avant l’ébullition du lait, enlevez la gousse de vanille et, versez-en une partie dans le mélange œuf-sucre-maïzena puis fouettez bien pour homogénéiser le mélange.
  4. Reportez le tout dans la casserole de lait et faites chauffer jusqu’à ébullition en ne s’arrêtant jamais de fouetter sous peine de voir la crème pâtissière cramer au fond de la casserole.
  5. Une fois l’ébullition atteinte, reversez la crème dans un récipient propre et froid, filmez-la au contact pour éviter qu’une croûte ne se forme à la surface et faites-la refroidir à température ambiante.

[10min]
Finissez par le montage
  1. Une fois la génoise cuite, faites la refroidir sur une grille. Lorsqu’elle est froide, découpez-la en deux pour obtenir deux disques de génoise.
  2. Sur la partie du bas, déposez votre crème pâtissière tiède.
  3. Refermez avec le deuxième disque de génoise.
  4. Vous pouvez saupoudrer votre gâteau de sucre glace ou de chocolat en poudre si vous voulez.
  5. Réservez au frais jusqu’à dégustation.

genoise fourree a la vanille

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Flan de Christophe Michalak sans pâte

flan à la vanille de Christophe Michalak

Le flan de Christophe Michalak me faisait de l’oeil depuis un moment et je me suis enfin lancée, avec quelques adaptations. J’ai fait bouillir le lait pour laisser infuser la vanille alors que Christophe Michalak fait le mélange à froid puis fait chauffer le tout pour faire épaissir. Dans la recette originale, il faut 100g de jaunes d’oeufs, ce qui correspond à 5 jaunes (à quelque chose près). Libre à vous de les peser ou non.

Ce flan a une texture extraordinaire, crémeuse et dense à la fois; un bon goût de vanille régressif. Bref c’est LA recette de flan que je cherchais depuis tant d’années et j’espère qu’elle vous fera autant d’effet.


6 personnes – ∗∗ – 2h30flan de christophe michalak sans pate

♦ Appareil à flan de Christophe Michalak

  • 500g de lait entier
  • 125g de crème liquide entière
  • 5 jaunes d’oeufs
  • 125g de sucre
  • 50g de maïzena
  • 1 gousse de vanille

Vous aurez besoin de :

  • Une casserole
  • Un saladier
  • Un fouet
  • Un cercle à entremet ou un plat à tarte

  1. Dans une casserole, préparez le lait.
  2. Fendez la gousse de vanille en deux pour en récupérer les graines. Mettez les graines et la gousse dans le lait.
  3. Faites chauffer le lait jusqu’à ébullition puis retirez du feu, couvrez et laissez infuser la vanille pendant quelques minutes.
  4. Pendant ce temps, dans un saladier, fouettez le sucre et les jaunes d’oeufs.
  5. Ajoutez la maïzena puis la crème liquide. Fouettez bien entre chaque ajout pour ne pas faire de grumeaux.
  6. Retirez la gousse de vanille du lait puis versez le lait vanillé sur la préparation froide.
  7. Remettez le tout sur feu moyen pour faire épaissir la crème. Fouettez sans vous arrêter pour éviter que la crème ne brûle au fond de la casserole.
  8. Une fois la crème épaissie, débarrassez-la dans un contenant froid pour la laisser reposer (environ 1h à température ambiante, 30 minutes au réfrigérateur).texture
  9. Une fois la crème froide, fouettez-la pour la détendre puis versez-la dans votre cercle ou votre moule à manquer. Pensez à déposer du papier cuisson dans votre moule pour faciliter le démoulage.
  10. Faites préchauffer votre four à 180°C puis enfournez pendant 50 minutes. Le flan va gonfler mais laissez-le se colorer, il va dégonfler à la sortie du four.

flan de christophe michalak sans pate

Enjoy 🙂