Publié le Laisser un commentaire

Entremet chocolat-noisette au cœur coulant

entremet chocolat, noisette

Le mois de novembre sera sous le signe de la noisette et du chocolat. Je commence avec cet entremet chocolat-noisette au cœur coulant de chocolat au lait pour encore plus de gourmandise.

J’utilise du chocolat au lait à 35% et du chocolat noir à 70% de Cacao Barry. Je vous recommande fortement de faire cet entremet avec un chocolat de qualité. Le goût étant très axé sur le chocolat, mieux vaut qu’il soit bon ! Si vous voulez un cœur un peu moins coulant, vous pouvez ajouter une demi feuille de gélatine.

Comme d’habitude, j’essaie d’utiliser des mousses assez lisses pour ne pas avoir à faire de glaçage. Cela me permet de rendre la recette vraiment accessible à tout le monde. Mais je pense que je vais bientôt me lancer dans l’exercice du glaçage miroir pour le démystifier !


6 personnes – ∗∗ – 7h

♦ Dacquoise noisettes

◊ 3 blancs d’oeufs
◊ 30g de sucre en poudre
◊ 85g de sucre glace
◊ 90g de poudre de noisettes
◊ Quelques noisettes entières

♦ Crémeux chocolat au lait

◊ 150g de crème liquide
◊ 2 jaunes d’oeufs
◊ 80g de chocolat au lait
◊ 0,5 feuille de gélatine

♦ Bavaroise chocolat noir

◊ 200g de lait
◊ 40g de sucre
◊ 3 jaunes d’oeufs
◊ 2,5 feuilles de gélatine
◊ 200g de crème liquide à 30% de MG minimum
◊ 100g de chocolat noir


Vous aurez besoin de :

◊ Un cul-de-poule
◊ Un bol
◊ Un batteur électrique
◊ Une maryse
◊ Un cercle à entremet
◊ Un fouet


[10min+12min de cuisson]
Commencez par la dacquoise.
  1. Préchauffez le fours à 180°C.
  2. Montez les blancs en neige avec le sucre en poudre.
  3. Incorporez la poudre de noisettes et le sucre glace délicatement à la maryse.
  4. Étalez la pâte sur une plaque recouverte de papier cuisson. Laissez une épaisseur de 1 à 2 cm.
  5. Concassez les noisettes entières et disposez-les sur le biscuit encore cru.
  6. Enfournez pour un dizaine de minutes. Le biscuit brunit légèrement et doit se décoller du papier mais rester moelleux.

[20min+1h de repos]
Continuez avec le crémeux qui doit prendre au congélateur.
  1. Réhydratez la gélatine dans un grand bol d’eau froide
  2. Faites bouillir la crème.
  3. Fouettez les jaunes d’oeufs.
  4. Versez la crème chaude dans les oeufs et mélangez vivement avec une maryse.
  5. Remettez le tout sur le feu pour cuire la crème anglaise à la nappe.
    La crème anglaise est cuite lorsqu’en traçant un trait sur la spatule, la crème ne coule plus.
    Si vous avez un thermomètre, il faut cuire la crème à 84°C.
  6. Une fois cuite, versez-la sur le chocolat pour le faire fondre.
  7. Finissez par incorporer la gélatine.
  8. Coulez le crémeux dans une grande assiette à rebord (ou dans un moule de diamètre inférieur au cercle à entremet) chemisé de film alimentaire. Filmez au contact.
  9. Réservez au congélateur.

[20min+1h de repos]
Finissez par la bavaroise au chocolat, en commençant par une crème anglaise, comme pour le crémeux.
  1. Réhydratez la gélatine dans un grand bol d’eau froide
  2. Faites bouillir le lait.
  3. Fouettez les jaunes d’oeufs et le sucre.
  4. Versez le lait bouillant dans les oeufs et fouettez vivement.
  5. Remettez le tout sur le feu pour cuire la crème anglaise à la nappe.
    La crème anglaise est cuite lorsqu’en traçant un trait sur la spatule, la crème ne coule plus.
    Si vous avez un thermomètre, il faut cuire la crème à 84°C.
  6. Une fois cuite, versez-la sur le chocolat pour le faire fondre.
  7. Finissez par incorporer la gélatine.
  8. Filmez au contact et réservez à température ambiante ou au frais jusqu’à ce que la crème soit à température ambiante.
  9. Une fois la crème à température ambiante, fouettez la crème liquide en chantilly souple.
  10. Incorporez délicatement la crème montée à la crème anglaise pour faire une crème bavaroise.

[10min+4h de repos]
Passez au montage.
  1. Découpez le biscuit dacquoise afin qu’il rentre dans le cercle à entremet.
  2. Chemisez votre cercle à entremet d’un papier rhodoïd.
  3. Disposez le cercle sur un disque dorée ou sur le plat de présentation.
  4. Déposez le biscuit dacquoise sur le fond.
  5. Ajoutez de la bavaroise au chocolat noir jusqu’à mi-hauteur du cercle.
  6. Déposez le crémeux congelé.
  7. Complétez avec le reste de bavaroise jusqu’à hauteur du cercle.
  8. Lissez le dessus avec une grande spatule.
  9. Laissez prendre au frais 4h ou même une nuit.
  10. Décerclez au moment de déguster.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Tarte au praliné

tarte praliné

Tant de gourmandise dans cette tarte au praliné. Cela faisait un moment que j’avais un gros pot de praliné Cacao Barry qui traînait dans mon placard et n’attendait que de finir dans mon estomac. J’ai adoré penser, faire et manger cette tarte. La pâte sucrée au cacao change des pâtes sucrées habituelles et apporte une touche de nouveauté. Et mon petit (gros) coup de cœur c’est la fleur de sel dans la ganache. Je suis du genre à ne jamais mettre la pincée de sel dans mes recettes mais là j’ai voulu essayer et c’était LA bonne idée ! A vous de tester et de me dire ce que vous en pensez !

Vous n’aurez besoin que de la moitié de la pâte sucrée mais vous pouvez congeler l’autre moitié. Vous pourrez gagner du temps quand l’envie de refaire cette tarte vous prendra, c’est à dire demain !


6 personnes – ∗∗ – 3h

♦ Pâte sucrée cacao

◊ 125g de beurre mou
◊ 120g de sucre glace
◊ 1 oeuf
◊ 30g de poudre de noisettes (il est possible de faire sans poudre de noisettes en mettant 250g de farine au lieu de 200g)
◊200g de farine
◊ 30g de cacao non sucré

♦ Crème de noisettes

◊ 50g de beurre
◊ 50g de sucre
◊ 1 oeuf
◊ 50g de poudre de noisettes

♦ Ganache montée au praliné

◊ 100g de praliné
◊ 100g de chocolat au lait
◊ 200g de crème liquide (30% de matière grasse au minimum)
◊ Une pincée de fleur de sel (si si ça change vraiment tout !)


Vous aurez besoin de :

◊ Un cul de poule
◊ Un rouleau à pâtisserie
◊ Un bol
◊ Un fouet
◊ Un batteur électrique
◊ Une casserole
◊ Une poche à douille


[20min+30min de repos]
Commencez par préparer la ganache qui a besoin de beaucoup de repos. Vous pouvez même la faire la veille et la laisser au frais toute la nuit.
  1. Faites bouillir la crème liquide.
  2. Dans un bol, préparez le chocolat et le praliné.
  3. Versez la crème bouillante sur le chocolat, couvrez et laissez infuser pendant quelques minutes.
  4. Après ces quelques minutes de repos, mélangez bien le tout pour obtenir une belle ganache lisse et homogène.
  5. Filmez au contact et réservez au frais pendant quelques heures.

[30min+30min de repos]
Continuez avec la pâte sucrée qui a besoin de repos elle aussi. Vous pouvez également la faire la veille en la laissant au frais toute la nuit. La recette est détaillée dans cet article si vous avez besoin de plus de précisions.
  1. Crémez le beurre et le sucre.
  2. Ajoutez l’oeuf.
  3. Puis incorporez la farine, la poudre de noisettes et le cacao.
  4. Faites-en une boule, applatissez-la, filmez et laisser reposer au frais au moins 30min.
  5. Une fois la pâte suffisamment froide, étalez-la et disposez-la dans votre moule.
  6. Mettez le tout au congélateur, ou au frais à défaut de congélateur.

[10min]
Pendant que le four préchauffe, préparez la crème de noisettes.
  1. Mélangez le beurre et le sucre pour obtenir une texture pommade.
  2. Ajoutez l’oeuf puis finissez avec la poudre de noisettes.
  3. Fouettez bien pour obtenir un mélange homogène sans morceau de beurre restant.
  4. Disposez la crème de noisettes sur le fond de tarte bien frais.
  5. Enfournez le tout pendant une vingtaine de minutes. La cuisson varie en fonction des fours, surveillez-la bien. La crème de noisettes doit légèrement gonfler et être complètement cuite.
  6. Laissez refroidir la tarte à température ambiante.

[20min+30min de repos]
Pendant que la tarte refroidi, montez votre ganache.
  1. Récupérer votre ganache au frais pour la monter. Fouettez-la à grande vitesse au robot ou avec un batteur électrique. Attention à ne pas trop fouetter pour ne pas qu’elle tranche. La texture est assez souple.
  2. Mettez votre ganache dans votre poche à douille munie de la douille que vous voulez puis placez le tout au frais.
  3. Une fois tous les éléments bien froids, pochez votre ganache sur tout votre tarte.
  4. Avec une deuxième pochez à douille dans laquelle j’ai fait une toute petite entaille, j’ai poché du praliné pur pour encore plus de gourmandise.
  5. Vous pouvez également décorer avec des noisettes coupées en deux ou des noisettes caramélisées.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Pâte sucrée cacao

pâte sucrée cacao

L’autre jour j’avais envie d’une tarte qui change un peu de d’habitude, et envie de m’amuser dans ma cuisine. Alors hop l’idée du siècle (ou juste de la journée, ce n’est pas révolutionnaire non plus) “Et si je faisais une pâte sucrée au cacao ?”. C’est quand même la meilleur idée que j’ai pu avoir. Ça change complètement le goût de la tarte et ça apporte un certain fil conducteur pour une tarte au chocolat et/ou à la noisette. Ça renforce le goût du cacao dans une tarte au chocolat et ça apporte une nouvelle saveur très légère et un peu amère pour une autre tarte. J’en ai congelé la moitié mais je crois qu’elle ne va pas faire long feu. Je devrais me faire des séances pâte à tarte et les congeler pour utiliser super rapidement en cas de besoin !


2 tartes – ∗ – 1h

♦ Pâte sucrée cacao

◊ 125g de beurre mou
◊ 120g de sucre glace
◊ 1 oeuf
◊ 30g de poudre de noisettes (il est possible de faire sans poudre de noisettes en mettant 250g de farine au lieu de 200g)
◊200g de farine
◊ 30g de cacao non sucré


Vous aurez besoin de :

◊ Une maryse
◊ Un cul de poule


[30min+30min de repos]
  1. Sortez le beurre du frigo en avance afin qu’il soit mou au moment de réaliser la pâte.
  2. Mélangez le beurre et le sucre glace (utilisez la feuille du robot si vous en avez un) avec une maryse pour obtenir un mélange bien homogène.
  3. Ajoutez l’oeuf et la poudre de noisettes.
  4. Finissez par incorporer la farine avec le cacao en la travaillant le moins possible pour éviter que la pâte ne soit trop élastique et se rétracte à la cuisson.
  5. Finissez le mélange à la main puis formez une boule.
  6. Réservez la boule au frais pendant 30 minutes au moins avant de l’utiliser. Vous pouvez également congeler ce que vous n’utilisez pas pour une utilisation, de préférence dans les 6 prochains mois.
  7. Farinez bien votre plan de travail pour l’étaler ou étalez-la entre deux feuilles de papier cuisson.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Brownie chocolat blanc, noisettes

brownie chocolat blanc

Le chocolat blanc est assez difficile à utiliser en pâtisserie, il est plus sucré et plus fluide que le chocolat noir et son goût est moins prononcé que le chocolat au lait. Pour le brownie, c’était un casse-tête. Parfois trop sucré, ou alors pas assez moelleux, manque de goût aussi, bref je n’ai jamais trouvé la recette parfaite.

Alors quand j’ai vu que Il était une fois la pâtisserie avait trouvé la recette parfaite j’étais trop heureuse ! J’avais trop hâte de tester mais je n’ai pas trouvé le temps. Puis Christelle a sorti un livre Best Of du chocolat, et ce fameux brownie au chocolat blanc est dedans ! Je ne pouvais plus attendre et j’ai testé. C’est une tuerie ! J’ai un petit peu ajusté les quantités pour remplir mon moule sinon le brownie était un peu trop fin à mon goût. Et puis j’y ai ajouté mon ingrédient fétiche : de la fève de tonka, mais vous pouvez très bien vous en passer ou la remplacer par de la vanille.


8 personnes – ∗ – 1h

♦ Brownie chocolat blanc

◊ 200g de chocolat blanc
◊ 90g de beurre doux
◊ 100g de sucre
◊ 3 oeufs
◊ 75g de farine
◊ 125g de noisettes entières
◊ De la fève de tonka rapée


Vous aurez besoin de :

◊ Un bol
◊ Un cul-de-poule
◊ Une poêle


  1. Faites griller les noisettes dans la poêle à feu moyen jusqu’à ce que la peau se décolle.
  2. Débarrassez les noisettes sur un torchon propre et laissez-les refroidir.
  3. Pendant ce temps, faites fondre le beurre et le chocolat au micro-ondes.
    Procédez 20 secondes en 20 secondes en mélangeant bien à chaque fois pour que le chocolat ne cuise pas au fond du bol.
  4. Ajoutez le sucre au chocolat fondu en mélangeant bien.
  5. Incorporez les œufs un à un.
  6. Continuez le mélange avec la farine.
  7. Préchauffez votre four à 180°C.
  8. Frottez les noisettes entre elles pour enlever la peau puis concassez-les grossièrement en tapant sur le torchon avec un rouleau à pâtisserie par exemple.
  9. Ajoutez les noisettes et la fève de tonka râpée à la pâte à brownie.
  10. Versez la pâte dans votre moule chemisé d’un papier cuisson ou beurré et fariné.
  11. Enfournez pendant environ 30 minutes. Surveillez bien la cuisson car elle dépend de chaque four. Le dessus va former une couche croustillante qui va brunir légèrement. Vous pouvez aussi planter une lame de couteau dans le brownie, celle-ci doit ressortir sèche.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Coeur Dulcey

coeurs dulcey

Nous y voilà, jour de la saint Valentin ! Pour cette occasion je vous propose un dessert plein de gourmandise qui fera le même effet qu’un bon câlin : Le coeur Dulcey. Pas besoin d’être deux pour passer cette journée sous le signe de la tendresse.

Ce dessert (mais vous pouvez aussi le manger pour le goûter, le petit déjeuner, ou quand vous voulez en fait :)) est constitué d’un biscuit joconde que j’ai parsemé de noisettes concassées pour apporter du croquant et d’une ganache onctueuse au chocolat Dulcey. Le chocolat Dulcey est un chocolat de la marque Valrhona. Il est appelé chocolat blond mais vous pouvez tout aussi bien le remplacer par du chocolat blanc. Il n’a pas le même goût mais les proportions sont les mêmes pour la ganache montée. Si vous en avez l’occasion je vous conseille vraiment de goûter le Dulcey, perso je l’adore ! J’en ai même deux paquets d’avance chez moi.


6 personnes – ∗∗ – 3h

♦ Biscuit joconde

◊ 4 blancs d’oeufs
◊ 40g de sucre
◊ 3 oeufs entiers
◊ 100g de sucre glace
◊ 75g de poudre d’amandes
◊ 50g de farine
◊ 20g de beurre fondu
◊ Des noisettes concassées

♦ Ganache montée au chocolat Dulcey

◊ 200g de crème liquide
◊ 250g de chocolat Dulcey (ou chocolat blanc)


Vous aurez besoin de :

◊ Deux culs-de-poules
◊ Deux bols
◊ Une maryse
◊ Un batteur électrique
◊ Une casserole
◊ Une poche à douilles


[10min+2h de repos]
Commencez par la ganache montée au chocolat Dulcey :
  1. Faites bouillir la crème dans une casserole.
  2. Mettez votre chocolat dans un cul-de-poule ou un bol assez grand.
  3. Versez la crème bouillante sur le chocolat.
  4. Laissez fondre 5-7 minutes puis remuez à l’aide d’une maryse.
  5. Filmez au contact et réservez au frais.

[15min+10min de cuisson]
Continuez avec le biscuit Joconde :
  1. Préchauffez votre four à 200°C.
  2. Montez les blancs d’oeufs avec le sucre en poudre en meringue. Mettez le tout dans le cul-de-poule et fouettez en augmentant progressivement la vitesse jusqu’à obtenir une meringue bien ferme.
  3. Faites fondre le beurre au micro-onde.
  4. Dans le deuxième cul-de-poule, battez les oeufs entiers avec le sucre glace jusqu’à obtenir un mélange mousseux et ferme. Ce mélange doit tripler de volume et retomber délicatement en formant un ruban à la surface de la pâte lorsqu’on le soulève avec une maryse.
  5. Ajoutez-y la poudre d’amandes et la farine en les incorporant délicatement à la maryse.
  6. Finissez par le beurre fondu en faisant attention à ce que celui-ci ne tombe pas au fond de la pâte sans se mélanger.
  7. Toujours à l’aide de la maryse, incorporez ce mélange à la meringue précédemment montée.
  8. Coulez la moitié du biscuit sur votre plaque de cuisson recouverte d’un papier cuisson.
  9. Déposez-y des noisettes grossièrement concassées.
  10. Enfournez pendant 10 minutes en surveillant bien la cuisson. Le biscuit doit légèrement colorer mais rester moelleux.
  11. Coulez la deuxième moitié du biscuit, déposez-y des noisettes de nouveau et enfournez la deuxième plaque.

[30min+1h de repos]
On passe maintenant au montage :
  1. Une fois le biscuit refroidi, découpez-y les formes que vous souhaitez avec des emportes-pièces ou un couteau.
  2. Mettez la ganache bien froide dans un cul-de-poule et fouettez-la jusqu’à obtenir une consistance de crème bien montée. Attention à ne pas trop fouetter elle risque de trancher. Vous pouvez la terminer à la main pour être sûr de maîtriser la consistance.
  3. Pochez une couche de crème sur un premier biscuit.
  4. Déposez un deuxième biscuit par dessus.
  5. Puis pochez de nouveau une couche de crème.
  6. Finissez par refermer avec un biscuit.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Éclairs chantilly & pâte à tartiner

éclairs chantilly et pâte à tartiner

Parce qu’avec ce temps on a tellement envie d’un goûter bien réconfortant, je vous propose ces éclairs à la chantilly et à la pâte à tartiner. Avec ces éclairs, pas de glaçage compliqué, pas de crème pâtissière à cuire, juste une chantilly à monter. Cette recette est hyper fraîche et légère en bouche mais n’en reste pas moins gourmande.

La pâte à choux n’aime pas tellement l’humidité du réfrigérateur donc je vous conseille vivement de faire la chantilly et le garnissage juste avant de les manger. Ou de les manger dès qu’ils sont prêts. Pour cette recette j’ai utilisé de la pâte à tartiner industrielle bio, sans huile de palme et sans gluten appelée Nocciolata. Elle fait mon bonheur au petit déjeuner depuis quelques semaines déjà. Mais vous pouvez tout aussi bien la faire maison avec ma recette juste ici.


8 personnes – ∗∗ – 2h

♦ Pâte à choux

◊ 125g d’eau
◊ 50g de beurre
◊ 100g de farine
◊ 2-3 oeufs

♦ Chantilly

◊ 250g de crème liquide à 30% de matières grasses minimum (même 25% n’est pas suffisant)
◊ 25g de sucre cassonade


Vous aurez besoin de :

  • Une casserole
  • Une spatule
  • Un cul-de-poule
  • Un batteur électrique
  • Une poche à douille

[15min+45min de cuisson]
Commencez par la pâte à choux. Vous pouvez retrouver mon article complet sur le sujet juste ici.

  1. Faites bouillir l’eau et le beurre.
  2. Ajoutez-y la farine en une seule fois puis desséchez votre panade sur feu doux.
  3. Hors du feu, ajoutez-y les œufs un par un pour ré-hydrater votre pâte à choux.
  4. Préchauffez maintenant votre four à 200°C en chaleur statique.
  5. Pochez vos éclairs sur une plaque graissée ou sur du papier sulfurisé. Utilisez une douille cannelée pour faire des rayures dans vos éclairs. Si vous n’avez pas de douille cannelée, vous pouvez rayer vos éclairs à l’aide d’une fourchette avant de les dorer. Cela aide la pâte à se développer lors de la cuisson.
  6. Enfournez, diminuez la température du four à 170°C. N’ouvrez plus la porte du four jusqu’à ce que la cuisson soit terminée. Il faut environ 40-45min pour cuire des éclairs de 14cm de long par 3cm de large.

[20min]
Attendez que les éclairs soient cuits et refroidis pour vous attaquer à la chantilly. Vous pouvez aller voir mon article sur la chantilly ici pour retrouver le procédé mais je n’utilise pas les mêmes quantités. Faites le montage immédiatement.

  1. Dans le cul-de-poule, versez votre crème bien froide et votre sucre. Puis montez le tout en une chantilly bien ferme. Attention à ce qu’elle ne tourne pas si elle est trop battue.
  2. Tartinez une couche de pâte à tartiner sur le dessus de vos éclairs.
  3. Ouvrez les éclairs en 2 sans enlever complètement le chapeau. Comme un sandwich un peu.
  4. Mettez votre chantilly dans une poche à douille puis garnissez joliment vos éclairs.
  5. Dégustez immédiatement ou réservez-les au frais dans une boîte hermétique.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Paris-Brest

Paris-Brest

Je ne vais pas vous raconter l’histoire de la course de cyclisme, tout le monde la connaît maintenant. Mais plutôt vous parler de mon ressenti face à cette pâtisserie.

Petite, je n’aimais pas le Paris-Brest, je trouvais ça trop écœurant, trop gras, trop lourd. Mais ça c’était avant de les faire moi-même. Et surtout avant de goûter des vrais Paris-Brest dont la recette est pensée pour être allégée mais tout aussi gourmande. J’ai parlé récemment de mon passage chez Yann Couvreur sur Instagram, son Paris-Brest est à tomber. Si vous êtes sur Paris ou de passage à Paris je vous invite à y faire un tour, ça vaut le coup.

Ce qui vaut tout aussi le coup c’est de le faire soi-même. Et l’avantage est surtout que l’on peut ajuster les proportions selon nos goûts. Plus ou moins de beurre ou de praliné dans la crème mousseline. Faites des essais et trouvez la meilleurs combinaison possible pour vous !


♦ Pâte à choux

◊ 250g d’eau
◊ 
100g de beurre
◊ 
200g de farine
◊ 
4 oeufs

♦ Praliné maison

◊ 150g de noisettes entières
◊ 150g d’amandes entières
◊ 150g de sucre en poudre

♦ Crème mousseline

◊ 500g de lait entier
125g de sucre
◊ 6
0g de maïzena
1 oeuf
3 jaune d’oeuf
1 gousse de vanille (de l’extrait de vanille fera l’affaire pour cette recette car c’est le praliné qui parfume la crème)
◊ 200g de beurre


Vous aurez besoin de :

◊ Un fouet
Une casserole
Un cul de poule
Un grand bol
◊ Une poêle
◊ Une spatule
◊ Un très bon mixeur ou de la patience


[20min+1h de repos]
Commencez par la crème pâtissière pour qu’elle ait le temps de refroidir. Pour plus de conseils et de détails je vous invite à aller voir cet article entièrement consacré à la crème pâtissière à la vanille.
  1. Faites bouillir le lait dans une casserole.
  2. Fouettez les œufs avec le sucre, dans un grand bol, puis ajoutez-y la maïzena.
  3. Versez une partie du lait bouillant sur le mélange précédent.
  4. Remettez le tout dans la casserole. Faites chauffer sur feu doux tout en mélangeant jusqu’à la première ébullition. Vous devez obtenir une consistance de crème assez ferme.
  5. Débarrassez-la dans un récipient propre, filmez-la au contact et laissez-la refroidir.

[30min+30min de cuisson]
Continuez avec la pâte à choux. Il y a également un article 100% pâte à choux que vous pouvez retrouver ici pour plus de détails.
  1. Faites préchauffer le four à 210°C en chaleur statique.
  2. Portez l’eau et le beurre à ébullition.
  3. Ajoutez-y la farine en une seule fois puis desséchez la pâte sur feu doux.
  4. Ré-hydratez-la avec les œufs en les ajoutant un par un.
  5. Vous pouvez maintenant la pocher en forme de cercles d’environ 7 centimètres de diamètre.
  6. Avant cuisson, badigeonnez avec un œuf battu et saupoudrez d’amandes effilées.
  7. Diminuez la température du four à 180°C et enfournez. Surveillez bien votre cuisson, votre pâte doit être bien gonflée et bien dorée.

[30min]
Passez maintenant à l’étape du praliné. Ma recette du praliné est dans cet article.
  1. Torréfiez les amandes et les noisettes dans une casserole.
  2. Faites-les caraméliser puis laissez-les refroidir sur une feuille de papier cuisson.
  3. Une fois le tout refroidi, mixez jusqu’à obtenir la consistance de praliné que vous désirez.
  4. Pour cette recette, conservez 8 cuillères à café de pralin. Le pralin est du praliné pas totalement mixé. Cela vous servira à garnir le dessous des choux et donner du craquant.
  5. Mixez le reste jusqu’à obtenir une consistance de pâte à tartiner.

[15min]
Avant dernière étape : la crème mousseline.
  1. Dans un cul-de-poule ou la cuve du batteur, placez votre crème pâtissière bien froide. Fouettez-la à vitesse moyenne (avec un robot, un batteur électrique ou beaucoup de force).
  2. Ajoutez-y le beurre en morceaux. Vous devez voir votre crème s’éclaircir et devenir mousseuse.
  3. Finissez alors par le praliné. Goûtez régulièrement pour ajuster la quantité selon vos goûts.

[30min]
Pour le montage :
  1. Découpez vos Paris-Brest en deux dans le sens de la hauteur.
  2. Commencez par une cuillère de pralin au fond.
  3. Puis pochez joliment votre crème mousseline.
  4. Et enfin, refermez avec le chapeau. Le tour est joué.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Cake chocolat noisette ultra gourmand

cake chocolat noisette

Ce cake chocolat noisette est ultra-gourmand et son glaçage au chocolat au caramel ne vous fera pas dire le contraire. Depuis que j’ai découvert les glaçages pour les cakes, j’en suis complètement dingue et je ne m’en passe plus. Ça apporte une texture supplémentaire et encore plus de goût. Avec cette technique du glaçage on peut marier encore plus de saveurs et les rendre bien plus élégants.


6 personnes – ∗ – 1h30

cake chocolat noisette

♦ Appareil à cake chocolat noisette

  • 200g de beurre fondu
  • 200g de sucre
  • 150g de farine
  • 60g de poudre de noisette
  • 50g de cacao en poudre
  • 4 oeufs
  • 1 sachet de levure
  • 50g de chocolat noir concassé
  • 50g de noisettes concassées

♦ Glaçage

  • 200g de chocolat au caramel Cacao Barry, j’ai pris le chocolat de couverture Lactée Caramel à 31% de cacao
  • Quelques noisettes entières concassées finement (à mi-chemin entre des noisettes concassées et des noisettes mixées)

♦ Chantilly

  • 200g de crème liquide à 30% de matières grasses minimum
  • 20g de sucre glace

Vous aurez besoin de :

  • Un cul-de-poule
  • Un batteur électrique
  • Un fouet
  • Un bol

[15min+30min de cuisson]
Commencez par l’appareil à cake :
  1. Préchauffez le four à 180°C.
  2. Faites fondre le beurre.
  3. Ajoutez le sucre puis les oeufs un à un. Fouettez bien entre chaque ajout pour homogénéiser la préparation.
  4. Ajoutez toutes les poudres d’un seul coup, à savoir, la farine, la poudre de noisette, le cacao et la levure.
  5. Finissez par le chocolat concassé et les noisettes concassées.
  6. Beurrez et farinez votre moule avant d’y mettre la préparation à cake.
  7. Enfournez pendant 30 minutes. Vérifiez la cuisson en plantant une lame de couteau dans le cake. Lorsqu’elle ressort sèche, c’est cuit.

[15min]
Préparez la chantilly pendant que le cake refroidit. Retrouvez ma recette de chantilly complète ici.

  1. Montez la crème froide en chantilly avec le sucre glace.
  2. Laissez-la reposer au frais le temps de passer au dressage.

[15min]
Préparez le glaçage et passez au montage une fois le cake totalement froid.
  1. Dans un bol, faites fondre le chocolat.
  2. Ajoutez les noisettes concassées.
  3. Versez le glaçage sur le cake froid pour qu’il fige plus vite.
  4. Pochez la chantilly sur le dessus comme bon vous semble.
  5. Finissez par des morceaux de noisettes, du cacao en poudre, du chocolat râpé, des copeaux de chocolat. Laissez parler votre imagination.

cake chocolat noisette

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Praliné noisettes amandes maison

praliné maison

Le praliné noisettes amandes c’est le sommet de la gourmandise pour moi ! Vous n’avez pas envie de plonger dans le pot là par hasard ? J’adore en faire (même si je n’en fais que trop rarement à cause de mon mixeur pas assez puissant), et je suis toujours aussi ébahie devant la transformation de la poudre en pâte crémeuse.

C’est l’huile naturellement contenue dans les fruits secs qui leur permet de passer d’une poudre à une pâte plus ou moins liquide. Plus on mixe les fruits, plus il chauffent et plus ils rejettent l’huile qu’ils contiennent. N’ayez pas peur de mixer longtemps, vous allez arriver à cette texture onctueuse au bout d’un moment !

Le praliné est utilisé dans le Paris-Brest par exemple. On peut le faire aux amandesaux noisettes ou encore aux pistaches. Il offre toutes les possibilités. J’aime l’utiliser dans les entremets, surtout en association avec le chocolat.

4 personnes - ** - 1h30

Praliné noisettes amandes

  • 150g de noisettes entières
  • 150g d’amandes entières
  • 150g de sucre en poudre

Vous aurez besoin de

  • Une poêle
  • Une spatule
  • Un très bon mixeur ou de la patience
praliné maison

Praliné noisettes amandes

[30min+1h de repos]

Ingrédients

  • 150g de noisettes entières
  • 150g d’amandes entières
  • 150g de sucre en poudre

Déroulé

  1. Dans une poêle, torréfiez les noisettes et les amandes. C’est à dire, faites-les brunir à feu moyen sans les faire cramer.
  2. Ajoutez ensuite le sucre pour les faire caraméliser. Il faut que les fruits secs soient bien caramélisés. Il ne doit plus y avoir aucun grain de sucre blanc pour obtenir un bon goût bien caramel et non des cristaux de sucre dans la bouche.
  3. Étalez les fruits secs caramélisés sur une feuille de papier cuisson pour les laisser refroidir.etape caramelisation
  4. Une fois refroidis, mettez le tout dans votre mixeur et mixez jusqu’à la consistance que vous souhaitez. Vous obtenez d’abord de la poudre, puis en continuant de mixer vient une pâte un peu solide et enfin un praliné liquide. Cela peut être plus ou moins long en fonction de la puissance du mixeur et de la quantité de fruits secs.

Enjoy 🙂

Publié le Laisser un commentaire

Cookies au chocolat au lait, amandes et noisettes

cookies au chocolat au lait et praliné

L’hiver approche, alors on se réconforte avec du chocolat, du chocolat et encore du chocolat. Les cookies c’est ma grande passion alors il ne me faut pas grand chose pour en créer une nouvelle recette. Aujourd’hui je vous propose une recette de cookies au chocolat au lait plus doux pour les réticents au chocolat noir mais tout autant exceptionnelle pour tous les gourmands qui rôdent dans la cuisine.

20 cookies - * - 30min

Cookies au chocolat au lait, amande et noisette

  • 1 oeuf
  • 100g de sucre
  • 100g de beurre pommade
  • 200g de farine
  • 30g de poudre d’amandes
  • 30g de poudre de noisettes
  • ½ sachet de levure
  • 100g de chocolat au lait (j’utilise le chocolat au lait Cacao Barry Alunga, gamme Pureté, à 41%)

Vous aurez besoin de

  • Un cul-de-poule
  • Une spatule, une maryse ou vos mains

Cookies au chocolat au lait, amande et noisette

[15min+10min de cuisson]

Ingrédients

  • 1 oeuf
  • 100g de sucre
  • 100g de beurre pommade
  • 200g de farine
  • 30g de poudre d’amandes
  • 30g de poudre de noisettes
  • ½ sachet de levure
  • 100g de chocolat au lait (j’utilise le chocolat au lait Cacao Barry Alunga, gamme Pureté, à 41%)

Déroulé

  1. Préchauffez votre four à 170°C.
  2. Fouettez le sucre et le beurre mou.
  3. Ajoutez l’oeuf.
  4. Incorporez la farinela levure et les poudres d’amandes et de noisettes. Vous pouvez faire cela avec une maryse, une spatule ou avec vos mains.
  5. Finissez par le chocolat. Comme j’utilise du Cacao Barry, je mets les pistoles en entier, sinon concassez votre chocolat ou utilisez des pépites toutes faites.
  6. Formez des boules de cookies d’environ 25g, disposez-les sur la plaque du four recouverte de papier cuisson.
  7. Aplatissez les cookies avec la paume de la main.
  8. Enfournez pendant 10 à 15 minutes en surveillant la cuisson. Les cookies sont prêts lorsqu’ils sont légèrement dorés. Vous pouvez les faire cuire plus longtemps pour des cookies bien croustillants.

Enjoy 🙂