Faire ses décors de bûche de Noël maison

Manon
image_pdfimage_print

Quand je me suis mise à la pâtisserie, j’ai rapidement fait les desserts pour les anniversaires ou les fêtes de famille tout au long de l’année. Mais pour Noël c’était une autre histoire, le dessert c’est sacré, pas question de prendre le moindre risque ! Alors on a longtemps mangé les bûches de notre pâtisserie de village. Et une année j’ai réussi à négocier à faire une bûche, une seule pour tester et si c’était réussi, je serais embauchée pour les années d’après. Trop de pression sur mes épaules ! 🙂 Je ne vous cache pas que ça n’a pas été ma plus grande réussite mais elle tenait debout, elle était mangeable et j’avais mis le paquet sur les décors et ça a fait mouche. 

Me voilà 3 ans après, à vous donner des conseils pour faire vos décors de bûche vous-même tout en réfléchissant aux desserts du réveillon. Je crois que me laisser faire les desserts de Noël est la plus grande marque de confiance de ma mère 😀

Vous pouvez retrouver toutes mes recettes de Noël ici !


Je vais donc vous présenter deux types de décors.

Technique 1 : Les décors en meringue.

Faites une meringue française en fouettant vivement deux blancs d’oeufs, le même poids en sucre en poudre et le même poids en sucre glace. Je vous renvoie vers ma recette de meringue française pour plus de détails ! Avec cette meringue on va faire des bonshommes de neige et des sapins. Pour cela, mettez votre meringue dans une poche à douille munie d’une douille lisse. Plus le diamètre est gros, plus les décors seront gros.

Pour les bonshommes de neige, pochez deux boules l’une sur l’autre sans écraser celle du dessous pour faire le corps et la tête.

Après la cuisson, dessinez au feutre alimentaire les yeux, le nez, les boutons de la veste. Si vous n’avez pas de feutre alimentaire, vous pouvez utiliser un peu de chocolat fondu sur un cure-dent.

Pour les sapins, pochez des boules les unes sur les autres, de plus en plus petites, en les écrasants pour faire cet effet de couches successives.

Vous pouvez décorer vos sapins avec des billes en sucre de différentes couleurs avant la cuisson.

Technique 2 : Les décors en chocolat.

Les décors en chocolat paraissent plus techniques mais une fois que vous aurez acquis la technique du cornet, vous pourrez faire tellement de choses ! J’en ai déjà parlé dans plusieurs recettes et je me suis beaucoup entraîné à cette technique terrifiante pour passer le CAP. Maintenant je m’éclate avec et j’en fait à la moindre occasion.

Pour préparer un cornet, découpez un rectangle dans le coin de votre feuille de papier cuisson. Un de deux côtés de l’angle droit doit être plus long que l’autre, à peu près le double. Disposez le triangle devant vous, l’angle droit à votre droite et la pointe la plus petite le plus loin de vous.

Ramenez la pointe la plus petite vers l’angle droit comme sur la photo.

Tenez la pointe du cornet et enroulez la grande pointe autour de celui-ci.

Rabattez la grande pointe vers l’intérieur pour faire tenir le cornet. Faites bien attention à ce que le cornet soit bien serré pour qu’il ne s’ouvre pas après.

Remplissez le cornet à la moitié de chocolat fondu et repliez le haut plusieurs fois pour qu’il soit hermétique.

Coupez la pointe selon l’épaisseur que vous voulez donner à votre trait d’écriture. Pour les décors à faire tenir debout, je vous conseille un trait assez épais pour pouvoir le faire tenir sans qu’il se casse.

Avec votre cornet vous pouvez ainsi faire toutes les formes que vous voulez, et même écrire ce que vous voulez sur vos entremets.

Une autre technique consiste à étaler une plaque de chocolat et découper les formes souhaitées grâce à des emporte-pièces. Vous pouvez soi laisser figer le chocolat avec l’emporte-pièce coincé dedans, soi découper le chocolat avant qu’il ne soit totalement figé et le laisser figer ensuite.

Have fun 🙂

image_pdfimage_print

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *